ALERTE INFLUENZA AVIAIRE

renforcement des mesures de biosécurité

Depuis une dizaine de jours et comme dans d’autres zones de la frange littorale de la Manche avant nous, le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène a été détecté sur différentes espèces d’oiseaux de mer (essentiellement des Goélands et des Fous de Bassan) trouvés morts sur plusieurs sites du département des Côtes-d’Armor. La présence de cette circulation virale à ce niveau est assez inédite en France. Cette circulation du virus dans la faune sauvage en période estivale rompt avec la saisonnalité hivernale des virus grippaux révélée par l’épizootie que la France a connue jusqu’au printemps 2022, cette fois en élevage. Si la circulation virale est pour le moment contenue dans le compartiment faune sauvage, il est bien évidemment essentiel qu’elle ne pénètre pas le compartiment domestique et en premier lieu, les élevages du premier département avicole de France. Compte tenu de la diffusion rapide du virus, plusieurs arrêtés préfectoraux ont été pris dans 4 zones du département afin de prévenir l’apparition de foyers dans les élevages professionnels ou familiaux, par la mise en place de zones de contrôles temporaires (ZCT) sur plusieurs bandes littorales (zone Ouest, Baie d’Yffiniac et zone Est) et sur la zone continentale de LOUDÉAC. Vous devez impérativement mettre en place les mesures suivantes: - confiner les volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse cour - exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.